Diabète : un rôle des IDEL à reconnaître et à amplifier

Face à l’augmentation permanente des cas de diabète dans le monde – rien qu’en France près 3,3 millions de personnes sont touchées –, et de son taux de mortalité sans cesse accrue, la question de leur prise en charge se fait de plus en plus proéminente.
Dans la revue de la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI), Avenir & Santé, le rôle des infirmières libérales est approfondi, y compris son futur dans le cadre des réformes de santé.

L’avenir de la prise en charge du diabète, c’est l’accompagnement, l’éducation du patient et le numérique. En un mot, le premier recours, mieux articulé avec les spécialistes. Une évolution qui doit naturellement renforcer le rôle des IDEL dans les prises en charge. Encore faut-il que leur rôle soit reconnu et encouragé, ce que les annonces du plan Ma santé 2022 n’ont pas l’air de faire.

[…] comme toute maladie chronique, la prise en charge et le suivi des patients diabétiques ont besoin d’un système de santé décloisonné, pluridisciplinaire et parfaitement coordonné. Or le système de santé français n’a pas encore fait sa mue et reste fortement cloisonné et sous influence de deux forces d’attraction parfois (souvent ?) bloquantes pour avancer aussi vite que nécessaire : l’hôpital et les médecins.

[…]

Un chantier explosif pour les IDEL

Le chantier s’annonce explosif, car il s’agit de bien identifier et mesurer les conséquences de cette logique de forfaitisation sur l’organisation, la répartition/partage des compétences et des tâches et sur les rémunérations qui y seront attachées. Or, comme le montre parfaitement ce dossier, le diabète illustre la nécessité de repenser la prise en charge à partir du patient : c’est-à-dire à domicile et au quotidien. Bref, avec les acteurs présents en première ligne du premier recours… là où sont les IDEL. Comme le souligne entre autres Pascale Lejeune, infirmière libérale et Secrétaire générale de la FNI, dans l’entretien sur le rôle des IDEL, « nous avons un rôle éducatif essentiel, tant au niveau technique que thérapeutique ». Elles en ont également un dans le déploiement des solutions digitales de suivi connecté à domicile ou encore, demain, d’accompagnement des téléconsultations.

Extrait de :  « Diabète : un rôle des IDEL à reconnaître et à amplifier », Avenir & Santé, n°467, pp. 20-21